Anglars Roussennac Eoliennes Non Merci
Effets sur la population

 
Des nuisances sanitaires 

Ce parc éolien industriel démesuré sera installé au centre d’une zone à forte densité de population en pleine croissance (respectivement, à Anglars Saint Félix et à Roussennac : 700 et 500 habitants) et à proximité de nombreuses maisons d’habitation. Nombre de ces maisons, récemment bâties ou rénovées, se trouveront dans un rayon de 500 à 1500 mètres du périmètre.(Cliquez ici) Leurs habitants seront soumis aux problèmes de bruit, aux effets lumineux nocturnes, aux effets stroboscopiques. Leur tranquillité sera fortement perturbée. Des incidences sur leur santé sont à prévoir (l’Académie de Médecine préconise une distance minimale d’implantation de 1500 mètres) ;
(Cliquez ici) ceci impose au moins l’application du principe de précaution.
Les éoliennes émettent des sons que l’on entend peu : les basses fréquences et les infrasons. Les infrasons se propagent loin, avec peu d’atténuation ; ils ne sont arrêtés ni par les murs des maisons, ni par les fenêtres, mêmes isolées et insonorisées.


Un patrimoine immoblier déprécié

Il est connu (et reconnu par les cours de justice) (Cliquez ici 1) (Cliquez ici 2)  que la proximité des parcs éoliens industriels entraîne automatiquement une considérable perte de valeur des habitations (autour de 20 à 40 %). Le patrimoine des habitants se verra donc sérieusement compromis et, de plus, en cas de vente, l'acheteur devra être informé du risque d’implantation d’un parc éolien industriel.
Tout dernièrement, les préjudices (auditifs, visuels, esthétiques) que causent les éoliennes ont été reconnues en justice (Cliquez ici) demandant à la compagnie promotrice du parc éolien de démolir 10 éoliennes.


Des axes routiers affectés

L’axe routier trés fréquenté Rodez – Villefranche de Rouergue traversera la zone d’implantation, avec des conséquences possibles sur la sécurité des usagers qui peuvent avoir leur attention détournée. La zone est aussi délimitée par les axes routiers Rignac-Capdenac et Decazeville-Rieupeyroux.

Un patrimoine paysager et naturel irrémédiablement détruit

La hauteur et la densité des aérogénérateurs défigureront irréversiblement le paysage (y compris celui des communes environnantes) et auront de nombreux impacts sur la faune (Cliquez ici)  et la flore d’un triangle encore boisé du territoire des deux communes. De plus, ces impacts seront décuplés dès le démarrage du grand chantier de construction des aérogénérateurs avec abattage d’arbres séculaires, de haies anciennes, destruction de gîtes d’animaux, etc . Et, lors du démantèlement des éoliennes s’il est fait, le paysage, la végétation, le couvert arboré ne seront pas restaurés. Le pire qui puisse arriver c’est une friche éolienne qui risque de demeurer sur ce lieu, les promoteurs disparaissant au cours du temps dans un labyrinthe de raisons sociales que la justice ne peut atteindre.
 

   

Un patrimoine architectural et historique dégradé ou effacé

La zone d’implantation prévue est traversée en son milieu par l’ancienne voie romaine et médiévale, répertoriée par les instituts d’archéologie et vantée dans les dépliants touristiques des deux communautés de communes, comme un chemin de randonnée incontournable de grand intérêt. Cette draye sera détruite par le trafic intense des engins et des convois de construction. De plus la présence de mâts d’une hauteur sans pareille défigurera inévitablement la vue et l’environnement du château de Bournazel et de ses jardins (à 2 kilomètres à vol d’oiseau), où d’importants travaux de restauration sont en cours. Ce château Renaissance est classé monument historique depuis 1942. Il convient également de ne pas ignorer l'impact touristique négatif: le château et le village de Belcastel attirent de nombreux visiteurs.

De courtes vues financières au détriment du bien collectif

Les recettes financières qu’obtiendraient les communes constituent l’argument principal et unique des autorités municipales en faveur de ce projet. Ces considérations financières à court terme ne doivent pas primer sur le cadre de vie, la santé et le patrimoine des habitants, ni établir une hypothèque permanente sur le bien public tel que le patrimoine paysager, naturel, historique et archéologique. 

AccueilZones d'étudesProjet éolienSchéma comparatif Effets sur la populationQuestions RéponsesLiens Vidéos ReportagesNous RejoindreL'actualité